Accueil > Officiel > Assemblées Générales > Assemblée générale 2009 > Compte-rendu de l’assemblée générale du 13 juin 2009

Compte-rendu de l’assemblée générale du 13 juin 2009

jeudi 2 juillet 2009, par WhilelM

Assemblée Générale de Globenet du 13 juin 2009 au CICP

ASSEMBLEE GENERALE GLOBENET du 13 juin 2009

.

Présents :

  • Yanic Gornet (Maison des métallos)
  • Pierre-Armand Kouang (lui-même)
  • Jean-Noël Moureau
  • Florence Delahaye (Assodev-Marsnet)
  • Hervé Galvan (Assodev-Marsnet)
  • Jonathan Dupart (Globenet)
  • Valentin Lacambre (Altern)
  • Philippe Le Brouster (Globenet)
  • Emile Anclin (Globenet)
  • Mélanie Vandecasteele (Confédération paysanne)
  • Jean-Pierre Anglade (Nature et progrès)
  • Valérie Journet-Texier (Sel’idaire)
  • Jean-Michel Laplagne (Sinerj)
  • Chistophe Moille (Globenet)
  • Alejo Berman (Globenet)

voip :

  • taffit (la Martinique ATS -6h...)
  • hamster (en Idf)

Rapport comptable

2008 est une année de transition après l’année 2007 qui avait vu un résultat d’exercice positif de 42000 euros. Le résultat de 2008 n’est "plus que" de 5000 euros.

Il reste quelques dettes pour un montant total de 13000 euros, à opposer à 20000 euros de créances.

  • URSSAF : 800 euros/mois de remboursement
  • Réunica : regelé plus de dette
  • GARP : une dette non réclamée depuis 5 ans, on les passe en produit exceptionnel.

La trésorerie est également en baisse, des 20000 euros disponibles en 2008, il reste aujourd’hui environ 10000 euros. Il y a eu beaucoup de dépenses en 2008, même si une partie est exceptionnelle (Un paiement d’avance d’un trimestre de consommation de bande passante à Gitoyen par exemple).

Concernant l’évolution des ressources, on dépense 4500 euros par mois, et on gagne en gagne 3000 par mois en 2009 (5000 euros par mois en 2008).

En conclusion on dépense 1500E par mois de trop (c’est visible sur les courbes des encours bancaire présentés lors de la réunion).

EN 2008, on avait l’impression d’avoir trop d’argent et certaine dépenses n’étaient peut-être pas indispensables.

Les ventes via Neuronnexion (l’organisation qui gère le contrat des connexions téléphoniques auprès de Complétel pour nous) passent de 32000 euros à 16000 euros en 2008. La baisse de revenu est liée à l’arrêt de l’ouverture des comptes no-log.

Par ailleurs, la location de la baie chez Lost Oasis nous coûte 630 euros/mois. N’ayant qu’un seul serveur dédié facturé dans cette baie (100 euros), on est largement déficitaire sur ce point.

Nous allons devoir faire un atelier pour évaluer les dépenses, voir comment s’organiser autrement, mais la réflexion doit s’engager dès maintenant

  • Nous avons 250 comptes actifs, dont 150 aujourd’hui s’acquittent de leurs factures.
  • Une grosse partie de l’argent dépensé en 2008 l’a été pour no-log, en liaison avec son activité (matériel) et des frais de déplacement inhabituels notamment à l’international ont été engagées.
  • Faudrait-il arrêter la baie de Marseille ? D’un point de vue comptable c’est évident, mais la baie sur Paris est saturée et fermer la baie a Marseille serait se condamner à ne pas pouvoir proposer d’hébergement dédié qui est une source de financement. Le tarif de la baie sur Marseille peut être renégocié avec Lost Oasis pour louer une place moins importante en baie, le temps d’y installer suffisamment de serveurs. Fermer cette baie nous interdirait tout développement.
  • Cette fermeture nous mettrait également dans une sale posture à cause de la consommation électrique de notre baie parisienne : au th2, notre hébergement parisien, la baie contractuellement louée pour une consommation électrique de 1KVA, consomme aujourd’hui 2.2KVA. Ce qui nous impose de transférer sans trop tarder quelques machines vers Marseille. Enfin le lien vers LO à Marseille coûte très peu.
  • Baisser nos tarifs pour séduire plus de "clients" nous conduirait d’abord à la faillite.

La baisse du nombre d’hébergés n’est pas spécifique à Globenet, le nombre des utilisateurs internet augmente, et pourtant le nombre d’utilisateurs de nos services baisse... C’est en partie en raison des nouveaux modes de service du web2.0 : il n’y a plus de webmestre, et les associations choisissent un outillage installé, un Drupal par exemple.
Quand les associations choisissent Globenet, c’est un prestataire ami qu’elles choisissent, et cela a un coût, et notre coût d’hébergement est marginal pour des associations qui ont des salariés.
Le forfait hébergement mutualisé à 15 euros, c’est un peu cher, mais pour les grosses associations, c’est pas cher et correspond à leurs besoins de maîtrise de leur hébergement et des applications.
Il manque un accompagnement des associations et des nouveaux venus. Aujourd’hui, il faudrait faire des fermes de sites (Drupal, Spip,...), plutôt que de laisser l’utilisateur se retrouver devant une page blanche. Ce que recherchent les associations, c’est un système automatique pour installer son site ou son blog. Les hébergeurs sont de plus en plus nombreux à avoir des fermes de sites.
On pourrait lancer une ferme à Drupal où les prix serait plus faibles et correspondraient plus aux besoins des petites structures.
Il existe silospip qui est un projet de plugin Spip en cours pour ouvrir des comptes AlternC + Spip automatiquement.
Nahuel administrateur de Marsnet est en train de développer un installeur automatique de Spip à partir d’un compte AlternC
Un projet développement de ferme à Joomla serait également est en cours de développement.

Ces fermes devraient apporter plus de tranquillité dans l’administration des services d’hébergement, avec moins d’applications qui causent des problèmes sur les serveurs.

Les comptes sont approuvés à la majorité avec 2 abstentions.

Situation de Marsnet

À Marsnet, il y a 3 personnes en capacité d’intervenir sur les machines à Marseille (dont 2 travaillent à 500m de LO, pouvant intervenir rapidement dans la baie). L’équipe devrait également s’élargir avec un salarié et d’autres bénévoles.
Marsnet a développé l’accompagnement des associations, ateliers d’initiation et d’entraide à l’ équitable café et d’autres lieux associatifs (Hadopi, install Open Office, bureautique libre et internet). Une personne y est salariée et bientôt 2 de plus. un peu similaire à la situation de Globenet il y a quelques années. Des outils ont été également développés pour faire un site en Spip de façon automatique, avec un financement pour développer une ferme à Spip.

Rapport moral

Rapport moral 2009

= Université populaire Globenet=

Une fois par mois , un samedi matin (chez Bellinux par ex.) on pourrait inventer et mettre en place un certain nombre d’activités (internet, gestion de son compte avec AlternC, etc.).

Noud devons nous efforcer de sortir de notre isolement, notamment à cause des complications économique et législatives de notre activité.
C’est aussi en allant chercher des collègues dans les associations connexes pour faire des activités communes et permettre de créer les solidarités entres les différentes structures proches de Globenet, comme Bellinux qui rénove des ordinateurs pour les associations, les membres de Bellinux sont tout à fait favorables à ce travail en commun
Nous avons besoin de renforcer les lien avec des adminsys et intéresser de nouveaux bénévoles sur cette activité.
L’un des travaux de cet été serait d’élaborer un programme.
Valérie trouve que l’idée université populaire est une bonne idée, il faut faire des ateliers de vulgarisation.

Actualisation de la base hébergés

Autre travail lié à l’évolution technique de nos plateformes est de vérifier tous les contact des associations hébergées. Un travail de révision des contacts est en cours : il s’agit des rétablir un contact avec nos adhérents-hébergés-utilisateurs de nos services.

A Globenet il n’y a pas que des travaux techniques, il y a aussi de la gestion (pas technique) et de l’animation de réseau.

Les relations avec les gens pour donner sens à la technologie et de mettre de l’humain derrière, c’est avant tout faire sentir que c’est des humains qui sont derrière les services de Globenet. Il est important de faire ces ateliers et de les mettre en marche fin septembre

Le RAS au bord de la cessation d’activité

Jacques a envoyé le texte de la liquidation du RAS qui cherche une structure d’accueil pour le reliquat de ses hébergés au RAS sinon, le solde sera versé à parité entre Ouvaton et Globenet. GN est très technique, le RAS qui est fort dans sa relation avec ses membres semble très complémentaire. Le RAS fédère environ 17 associations.

Le rapport moral est approuvé à la majorité avec 1 abstention.

Élection du Conseil d’Administration

  • Jean-Claude est candidat au CA et se propose d’assumer le rôle de président.
  • Yanic est candidat au CA et se propose d’assumer le rôle de trésorier
  • WhilelM, adminsys, est candidat au CA.
  • Jon : est candidat au CA, se propose de représenter Globenet auprès de Gitoyen, mais ne veut plus être adminsys.
  • Jean-Michel est candidat au CA, et compte s’occuper de gestion.
  • Emile est candidat au CA, et compte s’occuper de gestion.
  • Philipe, adminsys, est candidat au CA. Étant à Grenoble, il le conditionne à la possibilité matérielle d’assister aux mardis Globenet. Il est acté que Globenet participera aux frais de transport nécessaires (probablement une charge de 500 euros sur l’année). Son engagement adminsys est limité par le temps sur le mutualisé, mais il a tout de même participé à la remise en état de no-log et à son infrastructure.
  • Alejo est intéressé pour intégrer l’équipe technique et faire partie donc du CA, ayant du temps à y consacrer. Il est convenu de plutôt intégrer d’abord l’équipe technique, de voir ce que ça donne et comment ça évolue.
  • Jacques, bien qu’absent, a été proposé comme membre du CA, mais a annoncé finalement qu’il ne souhaitait pas en faire partie.

Il est rappelé qu’il est tout à fait possible de faire partie de l’équipe technique pour commencer sans faire partie du CA.

Les statuts, en cours de réflexion, indiquent que les décisions se prennent lors des réunions du mardi.

Vote a l’unanimité pour :

jc U
WhilelM U
yanic U
jml U
emile U
jon U
jacques U
philippe 1A

Débat

Mélanie : Les ateliers, c’est très intéressant, et c’est une manière d’intégrer des gens autre que les membres du CA, (je ne peux pas trop être là le mardi).
Le juriste de la Confédération paysanne est OK pour relire les contrats.

Question de Jean-noël sur ce qu’est Grenode :
Philippe : le but de Grenode est d’être opérateur réseau pour ses membres basés à Grenoble. Nous avons répondu à la volonté de Globenet de propulser d’autres projets associatifs (pépinière). Ainsi Globenet fournit gracieusement pour un an l’hébergement d’un machine dans la baie de Globenet au TH2 depuis mercredi dernier.
* internet est un fait de société, et il y a beaucoup de choses a faire
* le serveur Grenode est un serveur dédié, VPN entre Globenet et Grenoble, Grenode est un regroupement de structure, qui se connectent.

Jean-pierre : je peux venir le mardi pour voir comment ça fonctionne. Question sur le nombre de serveurs, sur ce que sont les prestation et les services (conférence téléphonées, aide à la mise à jour, types de site sur GN, statiques, dynamiques, y a-t-il des payements en ligne...).
jon : il n’y a pas de choses secrètes, il y a une dizaine de machine, et sur l’hébergement .... Il y a le bout no-log, qui prend énormément d’énergie et des revenus en baisse. Et enfin il y a la baie à Marseille , et le tout passe par Gitoyen, et en terme de bande passante on est à 7—8 Mbit

Mutualisé : il a toutes sortes de services

Jean-pierre : quels sont les services de gn et les prix ?
Le découpage tarifaire, c’était petite association, moyenne et grosse association.
Il n’y a pas d’accompagnement pour faire un travail particulier sur mesure, (par exemple brancher un terminal de paiement).

Jean-pierre : quel est le point d’entrée, pour entrer en contact, comment se crée ce lien ?
http://www.globenet.org/-Contact-.html

Yanic :

  1. le 2e mardi de chaque on se réunit ensemble ou par voip (téléphonie ip),
  2. contact
  3. support

Délais de réaction : en moyenne 3h, nous n’avons pas de téléphone, (pas de permanence au CICP), c’est donc un enjeu d’augmenter le nombre d’adminsys et de construire de la confiance et du savoir faire entre nous.

jon : la page [http://www.globenet.org/-Contact-.html|contact] et l’[http://www.globenet.org/spip.php?page=article&id_article=41|irc] est le point le plus rapide et [http://info.globenet.org].

JP : si organisation globale, combien de temps pour savoir si il y a une panne ? quel est le protocole d’un contact de globenet ?
jon : dès que l’on est au courant on met a jour le site d’info

JP : le client payement en ligne devrait avoir un tel

Jacques ne souhaite pas participer au CA, or pour etre root, il faut être au CA. Il faut voir ce que prévoient les statuts
Le problème de la délégation root, c’est le problème d’obligation de confidentialité et il s’engage a respecter les clauses. C’est la notion de ca qu’il remet en question. il faut en parler.

Marsnet a une charte de bénévolat pour le respect des clauses de confidentialité
Pour le contrat à LO, il faut le renégocier.

hamster : Ça ne me choque pas que quelqu’un soit admin sans être au CA il est alors prestataire sous la responsabilité et le contrôle du CA. voir les statuts. c’est au CA de prendre cette décision et de trancher.

flo : comment faire se rencontrer les équipes de Globenet et Marsnet ? (les bénévoles de marsnet ne peuvent venir le mardi car ils travaillent, ils peuvent être sur irc seulement)
flo : quid de la proposition de la liste d’entraide ?

yan : commencer par mettre en place des ateliers permettant des rencontres et synergies avant les listes

Mélanie : Pour susciter des nouvelles adhésions à Globenet, le fait qu’il n’y ait aucun contact téléphonique peut être un frein. On pourrait imaginer de mettre sur le site une liste de contacts de personnes volontaires parmi les membres de Globenet, que les futurs hébergés pourraient appeler pour avoir les premières infos sur le fonctionnement de Globenet (par exemple qui pourraient expliquer les fonctionnalités d’Alternc). On peut aussi proposer par exemple une réunion tout les 3 mois sur un thème.

Mélanie ; si panne, on est resté a gn car on y tient, on a un protocole de panne pour se dépatouiller et faire un premier diagnostic car on a plus d’informaticien à la Conf. Cet outil pourrait aussi être mutualisé.

Émile : peut on renégocier la baie de globenet sans attendre le mardi de juillet ? qui fait un mail pour le ras et ses liens avec globenet ?

Mélanie : modalité ou principe sur débat sur LO sur bénévole

yan : question ou il faut réfléchir, a s’assurer que techniquement la solution soit cohérente., ne nous précipitons pas sur cette solution parce que c’est possible

flo : baie LO : on dépense de l’argent pour rien car pas besoin d’une baie entière, donc ne pas tarder à renégocier à la baisse car s’est possible (pas de contrainte tek, c’est juste au niveau du contrat).
reste a identifier ce dont lo a besoin pour rendre ces changements effectifs
Marsnet peut s’occuper d’obtenir l’info et la retransmettre pour que globenet prenne une décision.
On a une procédure : marsnet obtient une proposition

Il faut préparer un plan d’action pour réduire les dépenses de globenet, ce sera l’objet des travaux de cet été.

yan : bien réfléchir sur notre engagement a Marseille, faire une commission de travail pour analyser nos contraintes financière.

Proposition d’appel à don pour le financement de NO-LOG

Un appel à don est à faire au bon moment.
Il est possible de faire un appel a don permanent
Il faut faire passer l’info des besoins de no-log, qui en sont contents.

Adhésion de globenet a l’April

La proposition d’adhérer à l’April avait été formulée lors d’un mardi précédent. L’AG est une bonne occasion de le formaliser.

vote : 9 pour, 3 abstentions.

l’ordre du jour est épuisé..... (les participants aussi ;)
la séance est levée

Annexe

Convocation à l’assemblée générale